L’école buissonnière

 

Copyright © 2007, Juventino, Tous droits réservés.

Accueil général

Mollusques

Insectes

Invertébrés divers

Flore

Vertébrés

Paysages et Constructions humaines

Plus de détails !

Infos Site

________________________________________________________________________________________________________________________

Biotopes

Bassin de la Bévéra

Vers la liste des Biotopes des Alpes-Maritimes (et zones proches)

 

       La Bévéra est un affluent de la rive droite de la Roya, de 42 km de long environ, dont la majeure partie du cours se déroule dans le département des Alpes-Maritimes, à l’exception de la partie aval qui se situe en Ligurie (Italie), plus précisément dans la province d’Imperia.

___________________________________________________________________________________________________________________

       Biotopes particuliers de ce domaine :

 

               - La lisière forêt-alpage en montagne : Le Massif de l'Authion :

___________________________________________________________________________________________________________________

       Limites du bassin hydrographique de la Bévéra :

 

- au nord : le bassin de la Vésubie, un affluent du Var.

- à l’est : le bassin de la Roya dont elle est le principal affluent.

- à l’ouest : le bassin de la Vésubie, puis, plus au sud, celui des Paillon et du Caréi (de petits fleuves côtiers de l’arrière-pays niçois et mentonnais, donc des Préalpes de Nice) et du Valle di Latte (un ruisseau côtier italien).

 

       Altitude maximale et minimale du bassin : de 2080 m. au sommet de la Pointe des Trois communes dans le Massif de l’Authion à 25 m. d’altitude à son confluent avec la Roya.

 

       Au fil de l’eau : La Bévéra naît de la réunion de plusieurs ruisseaux très raides qui prennent naissance dans le Massif de l’Authion aux environs de 1800 m. d’altitude et se rejoignent à 1170 m. d’altitude, au pied du versant est du col de Turini pour devenir notre rivière vedette.

 

Le ruisseau qui descend du col de Turini juste avant le confluent où la Bévéra prend forme ! Au début de l’été, c’est un havre de fraîcheur !

 

Entre Moulinet et le col de Turini (Alpes-Maritimes), 1170 m. d’alt., le 24 Juin 2005.

 

Et voici le second ruisseau qui descend des pentes de l’Authion juste avant le confluent avec le précédent :

Entre Moulinet et le col de Turini (Alpes-Maritimes), 1170 m. d’alt., le 13 Avril 2007.

 

       Elle entame alors la descente d’une vallée sinueuse et pentue, toujours encaissée. En quelques kilomètres, elle ne coule plus qu’à 750 m. d’altitude quand elle passe sous le village de Moulinet.

 

        En aval, elle dégringole par un parcours extraordinairement tortueux passant sous Notre-Dame de la Menour jusqu’aux Gorges du Piaon encombrées de blocs de rochers d’une taille impressionnante.

 

       Au sortir des gorges, la vallée s’élargit enfin ; la Bévéra, moins pentue, se calme; on rentre dans le large bassin ensoleillé et cultivé de Sospel, le plus important village de sa vallée (348 m.).

 

  

Entre Sospel et Olivetta (Alpes-Maritimes), 260 m. d’alt, le 23 Février 2008.

 

       La Bévéra qui jusque là coulait vers le sud, change de direction et s’oriente vers l’est. Peu après, le large bassin se termine et la rivière pénètre en Italie après avoir traversé une gorge très sauvage sous le col de Vescavo. Elle passe sous le petit village d’Olivetta San Michele, un nom qui en dit long sur l’importance de l’olivier dans l’agriculture locale, et poursuit par une vallée des plus sinueuses et sauvages puisque durant de nombreux kilomètres, pas même un sentier ne la borde en de nombreux endroits.

 

       Ce n’est qu’au petit hameau de Torri, sur la commune de Ventimiglia (Vintimille) que la Bévéra retrouve la civilisation. Elle ne coule plus qu’à 80 m. d’altitude. Quatre kilomètres plus loin, elle rejoint la Roya (25 m. d’altitude) alors que la Méditerranée est toute proche.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vers la liste des Biotopes des Alpes-Maritimes (et zones proches)

analyse de traffic

Faune du domaine

Oiseaux :

Cinclus cinclus (Cincle plongeur)

Reptiles et Amphibiens :

Lacerta bilineata, ex-Lacerta viridis (Lézard vert)

Escargots, limaces :

Arion rufus ou Arion ater

Helix (Helix) pomatia (Escargot de Bourgogne)

Solatopupa similis

Xerosecta cespitum

Acariens :

Dermacentor (Dermacentor) marginatus

Araignées :

Agalenatea redii (Epeire de velours)

Alopecosa albofasciata

Argiope bruennichi (Argiope fasciée)

Frontinellina frutetorum (Frontinelle des buissons)

Heliophanus auratus

Misumenia vatia (Thomise variable)

Phalangiidé non identifié

Pisaura mirabilis (Pisaure)

Saitis barbipes

Synema  globosum (Araignée Napoléon)

Coléoptères (scarabées, ...) :

Anthaxia (Melanthaxia) cf quadripunctaria

Arima marginata

Ceratomegilla (Adaliopsis) alpina

Ceratomegilla (Ceratomegilla) rufocincta

Chlorophorus varius (Chlorophore soufré)

Cicindela (Cicindela) gallica (Cicindèle des Alpes)

Geotrupes stercorarius

Hippodamia undecimnotata (Coccinelle à 11 taches)

Hippodamia variegata (Coccinelle des friches)

Leucophyes occidentalis

Lilioceris liliii (Criocère du lis)

Oxymirus cursor (Oxymire coureur)

Protaetia (Netocia) cuprea (Cétoine cuivrée)

Trypocopris alpinus

Dictyoptères :

Mantis religiosa (Mante religieuse)

Diptères :

Hemipenthes morio

Terellia longicauda

Ephéméroptères :

Ecdyonurus venosus

Hémiptères (cercopes, cicadelles, ...) :

Aphrophora alni (Cercope de l’aulne ou Cicadelle écumeuse)

Centrotus cornutus (Centrote cornu ou Demi-diable)

Cercopis intermedia

Cercopis sanguinolenta

Hétéroptères (punaises) :

Capsodes flavomarginatus

Coranus griseus

Coreus marginatus (Punaise brune ou Corée marginée)

Deraeocoris ruber

Dionconotus neglectus neglectus

Dolycoris baccarum (Punaise des baies)

Dyroderes umbraculatus

Eurydema fieberi

Eurydema oleracea (Punaise du chou)

Eurydema ornata (Punaise décorée)

Eurygaster testudinaria

Graphosoma lineatum (Pentatome rayé)

Graphosoma semipunctatum (Graphosome ponctué)

Nezara viridula (Punaise verte à front jaune)

Piezodorus lituratus (Punaise des genêts)

Hyménoptères (fourmis, guêpes, abeilles, ...) :

Ammophila sabulosa (Ammophile des sables)

Lépidoptères (papillons) :

Adscita sp.

Aglais urticae (Petite tortue)

Antocharis cardamines (Aurore)

Argynnis (Argynnis) paphia (Tabac d’Espagne)

Argynnis (Mesoacidalia) aglaja (Grand nacré)

Aricia agestis (Argus brun ou Collier-de-corail)

Callophrys rubi (Argus vert)

Coenonympha arcania (Céphale)

Coenonympha pamphilus (Fadet commun ou Procris)

Euphydryas aurinia provincialis (Damier de la succise)

Eurrhypis pollinalis

Favonius quercus ou Neozephyrus quercus (Thécla du chêne)

Glaucopsyche (Glaucopsyche) alexis (Azuré des Cytises)

Gonepteryx cleopatra (Citron de Provence)

Gonepteryx rhamni (Citron)

Iphiclides podalirius (Flambé)

Isturgia limbaria (Phalène bordée)

Lasiommata maera (Némusien ou Ariane)

Maniola jurtina (Myrtil)

Melanargia galathea forme procida (Demi-deuil)

Melanargia occitanica (Echiquier d’Occitanie)

Minois dryas (Grand Nègre des bois)

Pararge aegeria (Tircis)

Parasemia plantaginis (Ecaille du plantain)

Pontia daplidice (Marbré-de-vert)

Pseudophilotes baton (Azuré de la Sarriette ou du Thym)

Pyrausta purpuralis (Pyrale pourpre)

Satyrium acaciae (Thécla de l’Acacia)

Satyrium esculi (Thécla du kermès)

Satyrus ferula  (Grande coronide)

Scolitantides orion (Azuré des Orpins)

Vanessa atalanta (Vulcain)

Vanessa cardui (Vanesse du chardon, Belle-Dame)

Zygaena (Agrumenia) fausta (Zygène Petite-Coronille)

Zygaena (Mesembrynus) purpuralis (Zygène pourpre)

Zygaena (Zygaena) rhadamanthus (Zygène de l’Esparcette ou Zygène cendrée)

Mécoptères (mouches-scorpions) :

Panorpa vulgaris (Panorpe vulgaire)

Orthoptères (sauterelles, criquets) :

Decticus verrucivorus (Dectique verrucivore)

Euthystira brachyptera (Criquet des genévriers)

Leptophyes punctatissima (Leptophye ponctuée)

Polysarcus denticauda (Barbitiste ventru)

Saga pedo (Magicienne dentelée)

Tettigonia viridissima (Grande sauterelle verte)

Yersinella raymondi (Decticelle frêle)

Phasmoptères :

Leptynia hispanica (Phasme espagnol)

 

 

Flore du domaine

Aconitum napellus (Aconit napel)

Aegilops ovata (Egilope ovale)

Anemone alpina subsp. alpina (Anémone des Alpes)

Anemone narcissiflora ou narcissifolia (Anémone à fleurs de narcisse ou à feuilles de narcisse)

Anemone ranunculoides (Anémone fausse renoncule, Sylvie jaune)

Anthyllis vulneraria alpestris (Anthyllide alpestre)

Aquilegia atrata (Ancolie noirâtre)

Arabis pauciflora (Arabette à feuilles de chou)

Arctium nemorosum (Bardane des bois)

Aristolochia pallida (Aristoloche pâle)

Aristolochia rotunda (Aristoloche à feuilles rondes)

Artemisia absinthium (Absinthe)

Asplenium fontanum (Asplénium des fontaines)

Asplenium ruta-muraria (Rue des murailles)

Asplenium trichomanes (Capillaire des murailles)

Ballota nigra (Ballote noire)

Bituminaria bituminosa ou Psoralea bituminaria (Psoralée à odeur de bitume ou Trèfle bitumineux)

Borago officinalis (Bourrache officinale)

Bupleurum ranunculoides (Buplèvre fausse renoncule)

Calamintha grandiflora (Calament à grandes fleurs)

Caltha palustris (Populage des marais)

Campanula glomerata (Campanule agglomérée)

Campanula spicata (Campanule en épi)

Cardamine amara (Cardamine amère)

Centaurea uniflora (Centaurée uniflore)

Centranthus ruber (Centranthe rouge ou Valériane rouge)

Ceterach officinarum (Cétérach officinal)

Cichorium intybus (Chicorée sauvage)

Cirsium eriophorum (Cirse laineux ou aranéeux)

Cirsium spinosissimum (Cirse épineux)

Cistus albidus (Ciste cotonneux)

Coris monspeliensis (Coris de Montpellier)

Coronilla varia (Coronille bigarrée)

Cotinus coggygria ou Rhus cotinus (Arbre à perruques, Fustet)

Cruciata laevipes (Gaillet croisette)

Cupressus sempervirens (Cyprès d’Italie)

Cymbalaria muralis (ex-Linaria cymbalaria) (Cymbalaire des murs ou Ruine-de-Rome)

Cytisus polytrichus (Cytise hérissé)

Dactylorhiza fuchsii (Orchis de Fuchs)

Dactylorhiza sambucina (Orchis sureau)

Dianthus balbisii (Oeillet de Balbis)

Dianthus godronianus, ex-virgineus (Oeillet virginal)

Dianthus seguieri (Oeillet de Séguier)

Dipsacus fullonum (Cardère sauvage)

Echinops sphaerocephalus (Oursin à têtes rondes)

Echium vulgare (Vipérine commune)

Erigeron acer (Vergerette âcre)

Erythronium dens-canis (Dent-de-chien)

Eupatorium cannabinum (Eupatoire chanvrine)

Euphorbia flavicoma (Euphorbe à tête jaune)

Fragaria vesca (Fraisier des bois)

Fritillaria involucrata (Fritillaire à involucre)

Galeopsis ladanum (Galéopsis intermédiaire)

Galeopsis tetrahit (Galéopsis tétrahit ou Ortie royale)

Genista cinerea (Genêt cendré)

Genista sagittalis (Genêt ailé ou Genêt sagitté)

Gentiana acaulis (Gentiane acaule)

Gentiana lutea (Gentiane jaune)

Geranium nodosum (Géranium noueux)

Geranium robertianum (Géranium Herbe à Robert)

Geranium rotondifolium (Géranium à feuilles rondes)

Globularia alypum (Globulaire buissonnante)

Gymnadenia conopsea (Orchis moucheron ou Orchis moustique)

Gymnadenia corneliana (Nigritelle rose)

Hippocrepis emerus (Coronille des jardins)

Hormathophylla halimifolia (Alysson ou Corbeille-d’argent à feuilles d’halimium)

Hyacinthoides italica, ex-Scilla italica (Scille d’Italie)

Hypericum perforatum (Millepertuis perforé, Herbe à mille trous)

Inula montana (Inule des montagnes)

Inula spiraeifolia (Inule à feuilles de Spirée)

Juniperus nana (Genévrier nain)

Juniperus phoenicea (Genévrier de Phénicie)

Lamium amplexicaule (Lamier amplexicaule)

Larix decidua (Mélèze d’Europe, Mélèze commun)

Lavandula angustifolia (Lavande officinale)

Lilium martagon (Lys ou Lis martagon)

Linum campanulatum (Lin campanulé)

Linum viscosum (Lin visqueux)

Listera ovata (Listère à feuilles ovales)

Lonicera etrusca (Chèvrefeuille d’Etrurie ou de Toscane)

Luzula nivea (Luzule couleur de neige)

Medicago lupulina (Luzerne lupuline)

Mentha longifolia (Menthe à longues feuilles)

Monotropa hypopitys (Monotrope sucepin)

Myosotis alpestris (Myosotis des Alpes)

Neotinea ustulata (Orchis brûlé)

Orobanche gracilis (Orobanche grêle)

Pallenis spinosa (Pallénis épineux)

Pastinaca sativa (Panais commun)

Pedicularis comosa (Pédiculaire chevelue ou à toupets)

Peucedanum officinale (Peucédan officinal)

Phyllitis scolopendrium (Scolopendre officinal)

Platanthera bifolia (Platanthère à deux feuilles ou Orchis à deux feuilles)

Polygonatum odoratum (Sceau de Salomon odorant)

Primula eliator (Primevère élevée)

Primula marginata (Primevère marginée)

Primula veris (Primevère officinale)

Prunella hyssopifolia (Brunelle à feuilles d’hysope)

Pteridium aquilinum (Fougère aigle)

Ranunculus gramineus (Renoncule à feuilles de graminée)

Ranunculus kuepferi (Renoncule de Küpfer)

Ribes rubrum (Groseillier)

Rubus canescens (Ronce blanchâtre ou tomenteuse)

Saxifraga granulata (Saxifrage granulée)

Scilla bifolia (Scille à deux feuilles)

Scrophularia canina (Scrofulaire des chiens)

Securigera varia (ou Coronilla varia) (Coronille bigarrée)

Sedum montanum (Orpin des montagnes)

Sedum sediforme (Orpin de Nice)

Sempervivum arachnoideum (Joubarbe à toile d’araignée)

Sempervivum tectorum (Joubarbe des toits)

Senecio cineraria ou Jacobaea maritima (Séneçon cinéraire)

Senecio ovatus (Séneçon de Fuchs)

Sideritis hirsuta (Crapaudine hirsute ou hérissée)

Stachys heraclea (Epiaire d’Héraclée)

Stachys officinalis (Epiaire officinale)

Symphytum tuberosum (Consoude tubéreuse)

Teucrium flavum (Germandrée jaune)

Teucrium montanum (Germandrée des montagnes)

Trifolium ochroleucon (Trèfle jaunâtre ou Trèfle blanc-jaunâtre)

Trollius europeaus (Trolle d’Europe ou des montagnes)

Umbilicus rupestris (Nombril-de-Vénus commun)

Urtica dioica (Grande Ortie)

Valeriana tuberosa (Valériane tubéreuse)

Viburnum lantana (Viorne lantane)

Vincetoxicum hirundinaria (Dompte-venin officinal)

Viola calcarata (Pensée des Alpes ou Pensée éperonnée)