L’école buissonnière

 

Copyright © 2007, Juventino, Tous droits réservés.

Accueil général

Mollusques

Insectes

Invertébrés divers

Flore

Vertébrés

Paysages et Constructions humaines

Plus de détails !

Infos Site

________________________________________________________________________________________________________________________

Biotopes

Plateaux des Préalpes

Vers le secteur « Préalpes de Grasse »

 

       Dans les Alpes Maritimes, notamment dans l'arrière-pays grassois, on trouve de nombreux plateaux d'altitude moyenne, plus ou moins étendus, dans les Préalpes calcaires.

       Le plateau du Doublier, notre premier exemple, domine la ville de Grasse. Il a plusieurs particularités :

                - Il est très proche de la mer Méditerranée sur laquelle il offre une vue superbe, en particulier sur le Golfe de la Napoule et Cannes qui ne sont qu'à 17 km à vol d'oiseau. L'influence méditerranéenne y est donc très marquée.

               - Il bénéficie d'un ensoleillement maximal.

               - Il se situe cependant à une altitude relativement élevée, entre 1100 et 1200 mètres, ce qui altère le pur climat méditerranéen.

       Ce plateau pierreux, à la végétation assez pauvre, abrite une assez riche faune, d'insectes et d'araignées notamment.

       Voici le Doublier en plein été :

 

Plateau du Doublier (Alpes-Maritimes), 1150 m. d'alt., le 26 Août 2005.

 

Plateau du Doublier (Alpes-Maritimes), 1150 m. d'alt., le 10 Juillet 2007.

 

       C’est 3 ou 4 km plus au nord seulement que nous trouvons notre 2ème exemple : le plateau de Caussols. Il se situe lui-aussi aux environs de 1100 mètres d’altitude mais ne domine pas directement la mer; il en est séparé par la crête de Ferrier et du Haut Montet (1300/1400 m. d’alt.). Cette situation rend son climat un peu plus frais en hiver.

       Il s’agit d’un plateau karstique où le calcaire est creusé de gouffres et d’avens et où la surface pierreuse est parsemée de dolines, petites parties creuses dont le fond est nettement plus verdoyant que les pentes qui les bordent.

       Voici le plateau de Caussols et sa surface déchiquetée au niveau de la Plaine de Rochers par une belle journée d’automne. La crête qu’on aperçoit au fond est la bordure sud d’un autre plateau, celui de Calern.

 

Plateau de Caussols (Alpes-Maritimes), 1100 m. d'alt., le 11 Novembre 2005.

 

Au creux d’une doline, c’est plus verdoyant !

 

Plateau de Caussols (Alpes-Maritimes), 1100 m. d'alt., le 11 Novembre 2005.

 

Les Romains parcouraient déjà ce plateau, il y a 2000 ans comme le montre cette voie encore en excellent état !

 

Plateau de Caussols (Alpes-Maritimes), 1100 m. d'alt., le 11 Novembre 2005.

 

Plateau de Caussols (Alpes-Maritimes), 1100 m. d'alt., le 11 Novembre 2005.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vers le secteur « Préalpes de Grasse »

Faune du biotope

Araignées :

Agelena labyrinthica (Agélène à labyrinthe)

Alopecosa cf. cursor

Lycosa narbonensis (Lycose de Narbonne)

Coléoptères (scarabées, ...) :

Chrysolina femoralis

Cicindela (Cicindela) maroccana pseudomaroccana (Cicindèle marocaine)

Hycleus polymorphus

Ibeodorcadion molitor

Protaetia (Netocia) morio (Cétoine noire)

Timarcha tenebricosa (Crache-sang)

Dictyoptères :

Ameles decolor (Mante décolorée ou testacée)

Diptères :

Hemipenthes velutina

Stenopogon sabaudus

Hétéroptères (punaises) :

Codophila varia (Pentatome variable)

Cydnus aterrimus

Rhyparochromus sanguineus

Lépidoptères (papillons) :

Coenonympha dorus (Fadet des garrigues)

Coenonympha pamphilus (Fadet commun ou Procris)

Euclidia (Euclidia) glyphica (Doublure jaune)

Melanargia galathea forme procida (Demi-deuil)

Rhyparia purpurata (Ecaille pourprée)

Satyrium esculi (Thécla du kermès)

Orthoptères (criquets, sauterelles, grillons, ...) :

Arcyptera kheili (Arcyptère provençale)

Calliptamus barbarus (Criquet de Barbarie)

Calliptamus wattenwylianus (Caloptène occitan)

Eugryllodes pipiens (Grillon testacé)

Gryllus campestris (Grillon champêtre)

Oedaleus decorus (Oedipode soufrée)

Pezotettix giornae (Criquet pansu)

 

Flore du biotope

Amelanchier ovalis (Amélanchier à feuilles ovales)

Anthyllis montana (Vulnéraire des montagnes)

Asplenium fontanum (Asplénium des fontaines)

Barbarea vulgaris (Barbarée commune)

Centranthus ruber (Centranthe rouge ou Valériane rouge)

Cirsium vulgare (Cirse à feuilles lancéolées)

Echinops ritro (Oursin bleu, Azurite)

Echinops sphaerocephalus (Oursin à têtes rondes)

Eryngium campestre (Panicaut champêtre)

Euphorbia flavicoma verrucosa (Euphorbe verruqueuse)

Fritillaria involucrata (Fritillaire à involucre)

Glaucium flavum (Glaucienne jaune ou Pavot cornu)

Globularia repens (Globulaire rampante)

Helianthemum apenninum (Hélianthème des Apennins ou blanc)

Hyssopus officinalis (Hysope officinale)

Iberis linifolia subsp. stricta (Ibéris à feuilles étroites)

Inula montana (Inule des montagnes)

Iris lutescens (Iris nain ou jaunâtre)

Lavandula angustifolia (Lavande officinale)

Leuzea conifera (Leuzée conifère)

Lilium pomponium (Lis turban)

Malva neglecta (Mauve à feuilles rondes)

Myosotis minutiflora (Myosotis à petites fleurs)

Narcissus poeticus (Narcisse des poètes)

Neotinea tridentata (Orchis tridenté)

Neotinea ustulata (Orchis brûlé)

Orchis mascula (Orchis mâle)

Orchis olbiensis (Orchis de Hyères)

Parentucellia latifolia (Eufragie à larges feuilles)

Petrorhagia prolifera (Oeillet prolifère)

Potentilla cinerea (Potentille cendrée)

Ranunculus gramineus (Renoncule à feuilles de graminée)

Satureja montana (Sarriette vivace ou des montagnes, Pèbre d’ai)

Saxifraga granulata (Saxifrage granulée)

Sideritis hirsuta (Crapaudine hirsute ou hérissée)

Valeriana tuberosa (Valériane tubéreuse)

Vincetoxicum hirundinaria (Dompte-venin officinal)

 

analyse de traffic