Collines et Plateaux entre Cévennes, Rhône et Littoral

L’école buissonnière

 

Copyright © 2007, Juventino, Tous droits réservés.

Accueil général

Mollusques

Insectes

Invertébrés divers

Flore

Vertébrés

Paysages et Constructions humaines

Plus de détails !

Infos Site

________________________________________________________________________________________________________________________

Biotopes

Collines et Plateaux entre Cévennes, Rhône et Littoral

Vers la liste des Biotopes de part et d’autre de la basse vallée du Rhône

 

       Entre le pied des Cévennes qui s’élèvent au sud-est du Massif Central et le Rhône à l’est ou le littoral méditerranéen au sud-est, s’étend une zone de plateaux et de collines aux terres généralement ingrates et sèches.

       Les collines et plateaux des Gras dans le sud de l’Ardèche (Bas-Vivarais) ou les collines des Garrigues entre Uzès et Nîmes en sont de bons exemples.

       Cette région de climat méditerranéen est traversée par de nombreux cours d’eau qui sont des affluents du Rhône à l’est et au sud-est ainsi que de petits fleuves côtiers au sud, tels l’Ardèche, la Cèze, le Gard, le Vidourle, l’Hérault, ...

 

Ci-dessous un paysage de garrigue caractéristique, au nord de Nîmes, sur des collines bordant le Gardon :

Ste Anastasie - Russan (Gard), 130 m. d’alt., le 17 Juin 2010.

 

Hors sentier, cette région est souvent très difficile à traverser, comme ci-dessous dans le Val Chaud au-dessus de Saint-Montan, à l’est du plateau des Gras :

Saint-Montan (Ardèche), 200 m. d’alt., le 2 Mai 2010.

 

Dans le nord de cette région de plateaux et collines, le plateau des Gras dans le Bas-Vivarais est parcourue de charmantes rivières comme l’Ibie, un affluent de l’Ardèche, ci-dessous :

Saint-Maurice-d’Ibie (Ardèche), 219 m. d’alt., le 5 Décembre 2009.

 

Le plateau des Gras laisse parfois apparaître des surfaces cultivées dans des dépressions entourées de garrigue, comme ci-dessous à Larnas :

Larnas (Ardèche), 310 m. d’alt., le 2 Mai 2010.

 

Entre les Cévennes et la région du plateau des Gras qui nous intéresse ici, coule l’Ardèche qui a modelé le rebord des plateaux calcaires. Ici, près de Balazuc, au sud d’Aubenas :

Balazuc (Ardèche), 190 m. d’alt., le 10 Février 2008.

Balazuc (Ardèche), 190 m. d’alt., le 10 Février 2008.

 

Un peu plus au sud, on observe le même type de paysage façonné par la Beaume, un affluent de l’Ardèche. Ici, près du village de Labeaume :

Labeaume (Ardèche), 119 m. d’alt., le 30 Août 2008.

 

Au sud-est de Labeaume, les Cévennes se terminent au-dessus de la vallée du Chassezac et de son affluent, le Granzon. Cette dépression fait transition entre les montagnes cévenoles et la région de collines et plateaux des garrigues. Ci-dessous, la dépression vue de Banne :

Banne (Ardèche), 250 m. d’alt., le 6 Avril 2008.

 

De Sampzon, on apprécie l’étendue de la vallée de l’Ardèche et du Chassezac, son affluent, qui borde le plateau des Gras vers l’ouest :

Sampzon (Ardèche), 310 m. d’alt., le 10 Février 2008.

 

Vers l’est, cette région de plateaux et collines se termine au bord de la plaine alluviale du Rhône que l’on voit ci-dessous près de Saint-Montan :

Saint-Montan (Ardèche), 110 m. d’alt., le 2 Mai 2010.

 

Toujours vers l’est de cette zone mais plus au sud, dans la région de Bagnols-sur-Cèze, la Cèze, un affluent du Rhône, traverse entièrement cette région de plateaux et collines en offrant parfois un spectacle surprenant comme au Sautadet, près de La Roque-sur-Cèze :

La-Roque-sur-Cèze (Gard), 58 m. d’alt., le 19 Septembre 2009.

La-Roque-sur-Cèze - Le Sautadet (Gard), 58 m. d’alt., le 19 Septembre 2009.

 

Ici, nous voici à l’ouest de cette région et plus au sud. Au printemps, les petites rivières qui coulent dans ce paysage de garrigues sont bien alimentées et offrent des vues rafraîchissantes. Ci-dessous, le Crieulon, un affluent du Vidourle, dans les environs de Sauve (Gard) :

Saint-Jean–de-Crieulon - Sauve (Gard), 140 m. d’alt., le 7 Mars 2007.

Saint-Jean–de-Crieulon - Sauve (Gard), 140 m. d’alt., le 24 Avril 2007.

 

Encore plus au sud, à l’ouest de Nîmes, le relief est moins accentué, les parties plates sont souvent agricoles, comme ici à Salinelles, au nord de Sommières dans la vallée du Vidourle :

Salinelles (Gard), 41 m. d’alt., le 27 Mars 2010.

Salinelles (Gard), 41 m. d’alt., le 27 Mars 2010.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vers la liste des Biotopes de part et d’autre de la basse vallée du Rhône

 

Faune du domaine

Oiseaux :

Anas platyrhynchos (Canard colvert)

Ardea cinerea (Héron cendré)

Egretta garzetta (Aigrette garzette)

Erithacus rubecula (Rouge-gorge familier d’Europe)

Phoenicurus ochruros (Rougequeue noir)

Pica pica (Pie bavarde)

Mollusques (Escargots, Limaces) :

Cryptomphalus aspersus ou Cornu aspersum (ex Helix aspersa) (Petit gris)

Theba Pisana (Caragouille rosée)

Zonites algirus

Acariens :

Hyalomma marginatum

Araignées :

Aculepeira armida pumila

Agalenatea redii (Epeire de velours)

Evarcha jucunda

Heriaeus hirtus

Holocnemus pluchei (Araignée de Pluche)

Micrommata ligurina

Neriene radiata

Oxyopes heterophthalmus (Araignée-lynx)

Pisaura mirabilis (Pisaure)

Saitis barbipes

Steatoda grossa

Synema globosum (Araignée Napoléon)

Thomisus onustus (Thomise enflée)

Myriapodes :

Glomeris annulata (Gloméris annelé)

Coléoptères :

Anthaxia fulgurans (Anthaxie fulgurante)

Anthaxia (Cratomerus) hungarica

Brachycerus undatus (Charançon de l’ail)

Chrysomela (Chrysomela) populi (Chrysomèle du peuplier)

Cicindela campestris (Cicindèle champêtre)

Coccinella septempunctata (Coccinelle à 7 points)

Gonioctena (Spartoxena) variabilis

Hycleus polymorphus

Mylabris (Mylabris) quadripunctata (Mylabre à 4 points)

Mylabris (Mylabris) variabilis (Mylabre inconstant)

Oxythyrea funesta (Cétoine grise)

Trichodes alvearius (trichode ou Clairon des ruches)

Tropinota squalida

Dermaptères :

Guanchia pubescens

Labidura riparia (Perce-oreille des plages)

Dictyoptères :

Mantis religiosa (Mante religieuse)

Hémiptères-Cicadomorphes :

Cicada orni (Cigale grise)

Lyristes plebejus (Grande cigale commune ou Cigale plébéienne)

Hétéroptères (Punaises) :

Camptopus lateralis (Camptope des genêts)

Ceraleptus obtusus

Corythucha ciliata (Tigre du platane)

Eurydema oleracea (Punaise du chou)

Eurydema ornata (Punaise décorée)

Gonocerus acuteangulatus

Nezara viridula (Punaise verte à front jaune)

Hyménoptères (fourmis, guêpes, abeilles, ...) :

Camponotus cruentatus

Crematogaster scutellaris (Fourmi écussonnée)

Xylocopa violacea (Xylocope violet)

Lépidoptères :

Aglais io ou Inachis io (Paon du jour)

Argynnis (Fabriciana) adippe (Moyen nacré)

Callophrys rubi (Argus vert)

Celastrina argiolus (Azuré des Nerpruns)

Coenonympha pamphilus (Fadet commun ou Procris)

Cucullia tanaceti (Cucullie de la tanaisie)

Euclidia (Callistege) mi (M noir ou Mi)

Hadena luteocincta (Hadène occitane)

Hipparchia (Pseudotergumia) fidia (Chevron blanc)

Iphiclides podalirius (Flambé)

Lasiommata megera (Satyre ou Mégère)

Libythea celtis (Echancré)

Limenitis reducta (Sylvain azuré)

Lycaena phlaeas (Cuivré commun)

Lymantria dispar dispar (Bombyx disparate ou Spongieuse)

Macroglossum stellatarum (Moro sphinx)

Maniola jurtina (Myrtil)

Melanargia lachesis (Echiquier ibérique)

Nymphalis polychloros (Grande Tortue)

Papilio machaon (Machaon)

Pararge aegeria (Tircis)

Polyommatus (Lysandra) hispana (Bleu-nacré espagnol)

Pontia daplidice (Marbré-de-vert)

Pseudophilotes baton (Azuré de la Sarriette ou du Thym)

Satyrium esculi (Thécla du kermès)

Vanessa atalanta (Vulcain)

Xylena exsoleta (Bois-sec ou Brunâtre)

Odonates (Libellules et Demoiselles) :

Platycnemis acutipennis (Agrion orangé)

Pyrrhosoma nymphula (Agrion au corps de feu)

Orthoptères (Criquets et Sauterelles) :

Anacridium aegyptium (Criquet égyptien)

Barbitistes fischeri (Barbitiste languedocien)

Gryllomorpha dalmatina (Grillon des bastides)

Locusta migratoria (Criquet migrateur)

Saga pedo (Magicienne dentelée)

Tettigonia viridissima (Grande sauterelle verte)

 

Flore du domaine

Ajuga chamaepitys (Bugle Petit-Pin)

Alliaria petiolata (Alliaire officinale)

Allium angulosum (Ail anguleux)

Allium roseum (Ail rose)

Allium spherocephalum (Ail à tête ronde)

Amelanchier ovalis (Amélanchier à feuilles ovales)

Ammi majus (Ammi élevé ou officinal)

Anchusa italica (Buglosse d’Italie)

Antirrhinum latifolium (Muflier à larges feuilles)

Arabis sagittata (Arabette sagittée)

Arbutus unedo (Arbousier)

Aristolochia clematitis (Aristoloche clématite)

Artemisia annua (Armoise annuelle)

Asphodelus fistulosus (Asphodèle fistuleux)

Bituminaria bituminosa ou Psoralea bituminaria (Psoralée à odeur de bitume ou Trèfle bitumineux)

Blackstonia perfoliata (Blackstonie perfoliée)

Borago officinalis (Bourrache officinale)

Buglossoides purpurocaerulea ou Lithospermum purpurocaeruleum (Grémil pourpre bleu)

Bupleurum fruticosum (Buplèvre arbustif)

Carduus nigrescens subsp. vivariensis (Chardon du Vivarais)

Carex halleriana (Laîche de Haller)

Centaurea collina (Centaurée des collines)

Centaurea maculosa subsp. albida (Centaurée blanchâtre)

Centranthus calcitrapae (Centranthe chausse-trappe)

Centranthus lecoqii (Centranthe de Lecoq)

Cephalanthera longifilia (Céphalanthère à longues feuilles)

Cercis siliquastrum (Arbre de Judée)

Ceterach officinarum (Cétérach officinal)

Cichorium intybus (Chicorée sauvage)

Cistus albidus (Ciste cotonneux)

Convolvulus arvensis (Liseron des champs)

Convolvulus cantabrica ou cantabricus (Liseron de Biscaye ou des Cantabriques)

Coronilla valentina ssp. glauca (Coronille glauque)

Datura stramonium (Datura stramoine)

Dianthus armeria (Oeillet Armérie)

Diplotaxis tenuifolia (Roquette jaune)

Dittrichia viscosa ou Inula viscosa (Inule visqueuse, Nasque)

Dorycnium hirsutum (Dorycnie hirsute)

Dorycnium pentaphyllum (Dorycnie à cinq feuilles ou Badasse)

Echium italicum (Vipérine d’Italie)

Echium vulgare (Vipérine commune)

Euphorbia characias (Euphorbe characias)

Euphorbia helioscopia (Euphorbe réveille-matin)

Euphorbia lathyris (Epurge)

Euphorbia segetalis (Euphorbe des moissons)

Euphorbia serrata (Euphorbe à feuilles dentées en scie)

Ferula communis (Férule commune)

Galeopsis angustifolia (Galéopsis à feuilles étroites)

Genista scorpius (Genêt scorpion ou Genêt épineux)

Geranium robertianum (Géranium Herbe à Robert)

Glaucium flavum (Glaucienne jaune ou Pavot cornu)

Globularia bisnagarica (Globulaire commune ou ponctuée)

Helianthus tuberosus (Topinambour)

Himantoglossum hircinum ou Loroglossum hircinum (Orchis bouc)

Himantoglossum robertianum (ex-Barlia robertiana, ex-Orchis robertiana) (Orchis géant ou à longues bractées)

Hippocrepis emerus (Coronille des jardins)

Humulus lupulus (Houblon grimpant)

Hypericum perforatum (Millepertuis perforé, Herbe à mille trous)

Iris unguicularis (Iris de Provence ou d’Algérie)

Jasminum fruticans (Jasmin jaune ou ligneux)

Juniperus phoenicea (Genévrier de Phénicie)

Lactuca serriola (Laitue scariole)

Lactuca viminea (Laitue des vignes)

Lactuca virosa (Laitue vireuse)

Leuzea conifera (Leuzée conifère)

Linaria supina (Linaire couchée)

Linum campanulatum (Lin campanulé)

Linum maritimum (Lin maritime)

Linaria repens (Linaire rampante ou striée)

Loncomelos narbonense (Ornithogale de Narbonne)

Lonicera etrusca (Chèvrefeuille d’Etrurie ou de Toscane)

Lonicera implexa (Chèvrefeuille des Baléares ou entrelacé)

Lunaria annua (Monnaie-du-Pape)

Medicago orbicularis (Luzerne orbiculaire)

Medicago polymorpha (Luzerne à fruits nombreux)

Narcissus assoanus (Narcisse d’Asso)

Narcissus poeticus (Narcisse des poètes)

Ononis reclinata (Bugrane renversée)

Onopordum acanthium (Chardon aux ânes ou Onopordon fausse-acanthe)

Origanum vulgare (Marjolaine sauvage)

Orlaya grandiflora (Caucalis à grandes fleurs)

Paliurus spina-christi (Epine du Christ)

Pallenis spinosa (Pallénis épineux)

Papaver rhoeas (Coquelicot des champs)

Parietaria judaica (Pariétaire couchée ou de Judée)

Phlomis herba-venti (Phlomis herbe-au-vent)

Phlomis lychnitis (Phlomis lychnite)

Pisum sativum subsp. biflorum (Pois élevé)

Pistacia terebinthus (Pistachier térébinthe)

Platanthera bifolia (Platanthère à deux feuilles ou Orchis à deux feuilles)

Potentilla neumanniana (Potentille de printemps)

Prunus mahaleb (Cerisier de Sainte-Lucie)

Ranunculus trichophyllus (Renoncule à feuilles de capillaires)

Rosa sempervirens (Rosier ou Eglantier sempervirent)

Salvia pratensis (Sauge des prés)

Salvia verbenaca (Sauge verveine)

Scilla autumnalis ou Prospero autumnale (Scille d’automne)

Sedum acre (Orpin âcre)

Sempervivum tectorum (Joubarbe des toits)

Senecio inaequidens (Séneçon du Cap)

Sideritis romana (Crapaudine romaine)

Solanum chenopodioides (Morelle faux-chénopode)

Solanum dulcamara (Morelle douce-amère)

Teucrium flavum (Germandrée jaune)

Thymus vulgaris (Thym commun)

Trifolium angustifolium (Trèfle à feuilles étroites)

Trigonella foenum-graecum (Trigonelle fenugrec)

Umbilicus rupestris (Nombril-de-Vénus commun)

Urtica urens (Petite Ortie ou Ortie brûlante)

Verbascum blattaria (Molène blattaire)

Veronica anagallis-aquatica (Véronique mouron d’eau)

Viburnum tinus (Viorne-tin ou Laurier-tin)

 

analyse de traffic