L’école buissonnière

 

Copyright © 2007, Juventino, Tous droits réservés.

Accueil général

Mollusques

Insectes

Invertébrés divers

Flore

Vertébrés

Paysages et Constructions humaines

Plus de détails !

Infos Site

________________________________________________________________________________________________________________________

Biotopes

Etangs de Camargue et du Bas-Languedoc

Vers la liste des Biotopes du Gard (et départements voisins)

 

       Dans ce domaine géographique, on rassemble la Camargue proprement dite qui s’étend dans le delta du Rhône et les zones littorales parsemées d’étangs du Bas-Languedoc entre le Petit Rhône à l’Est et l’embouchure de l’Hérault à l’Ouest.

       On rajoutera dans cet ensemble les zones humides de Provence bordant les étangs à l’est du Rhône et donc de la Camargue véritable, comme par exemple la « Petite Camargue » de Saint-Chamas en bordure de l’étang de Berre.

 

       Les paysages bien que parfaitement plats sont variés :

- Innombrables étangs de toutes tailles dont certains peuvent être asséchés partiellement ou totalement en été,

- Cours d’eau et canaux parfois bordés de ripisylves, minces zones boisées,

- Roselières s’étendant entre terre ferme et étangs,

- Sansouires, sortes de steppes parsemées d’arbustes, tantôt couvertes d’eau salée, tantôt asséchées,

- Dunes de sable bordant la Méditerranée, ...

 

       Commençons par les étangs :

       Ci-dessous, l’étang de Vaccarès vu de la Capelière. Même après une très longue période de sécheresse, il a belle allure ! C’est le plus grand étang de Camargue.

Etang de Vaccarès (Bouches-du-Rhône), 2 m. d’alt., le 3 Octobre 2009.

 

       A quelques dizaines de mètres, un petit étang du magnifique domaine de la Capelière :

Etang de la Capelière (Bouches-du-Rhône), 2 m. d’alt., le 3 Octobre 2009.

 

       A quelque distance de là, à Salin-de-Badon, on peut voir à la même époque des étangs de petite taille encore en eau ou bien asséchés :

Salin-de-Badon (Bouches-du-Rhône), 2 m. d’alt., le 3 Octobre 2009.

Salin-de-Badon (Bouches-du-Rhône), 2 m. d’alt., le 3 Octobre 2009.

 

       Hors de la Camargue proprement dite, mais à peu de distance, on trouve des étangs partout : d’abord, l’étang de Scamandre dans le Gard vu début avril; c’est sûr qu’il y a plus d’eau qu’en été !

Etang de Scamandre (Gard), 8 m. d’alt., le 5 Avril 2008.

 

       Ensuite, l’étang voisin du Charnier, magnifique malgré son nom repoussant !

Etang de Charnier (Gard), 8 m. d’alt., le 1er Juillet 2006.

 

       Ici, un étang à deux pas de la Méditerranée, juste derrière les dunes de l’Espiguette :

Etang près de l’Espiguette (Gard), 1 m. d’alt., le 5 Avril 2008.

 

       De nombreux canaux sillonnent ces terres basses parsemées d’étangs comme ci-dessous à Salin-de-Badon en Camargue et au Pont des Tourradons dans le Gard :

Salin-de-Badon (Bouches-du-Rhône), 2 m. d’alt., le 3 Octobre 2009.

Pont des Tourradons (Gard), 8 m. d’alt., le 1er Juillet 2006.

 

       Le long de ces voies d’eau, les minces zones boisées des ripisylves sont un des très rares endroits où on peut trouver de l’ombre par une chaude journée, comme ci-dessous le long d’un canal du domaine de la Capelière, près de l’étang de Vaccarès en Camargue :

Domaine de la Capelière (Bouches-du-Rhône), 2 m. d’alt., le 3 Octobre 2009.

 

       A proximité des étangs et des canaux, les roselières sont un élément du paysage que l’on rencontre fréquemment comme ci-dessous à la Capelière, près de l’étang de Vaccarès en Camargue et près de l’étang de Scamandre dans le Gard.

Etang de la Capelière (Bouches-du-Rhône), 2 m. d’alt., le 3 Octobre 2009.

Etang de la Capelière (Bouches-du-Rhône), 2 m. d’alt., le 3 Octobre 2009.

Etang de Scamandre (Gard), 8 m. d’alt., le 5 Avril 2008.

 

       Les sansouires constituent un des paysages les plus originaux de Camargue comme ci-dessous à la Capelière et à Salin-de-Badon à proximité de l’étang de Vaccarès en Camargue :

Etang de la Capelière (Bouches-du-Rhône), 2 m. d’alt., le 3 Octobre 2009.

Salin-de-Badon (Bouches-du-Rhône), 2 m. d’alt., le 3 Octobre 2009.

 

       Lorsque ces terres basses parsemées d’étangs se terminent au bord de la Méditerranée, un magnifique paysage de dunes de sable longe par endroits le littoral, comme ci-dessous à l’Espiguette dans le Gard :

L’Espiguette (Gard), 1 m. d’alt., le 5 Avril 2008.

L’Espiguette (Gard), 1 m. d’alt., le 5 Avril 2008.

L’Espiguette (Gard), 1 m. d’alt., le 5 Avril 2008.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Allez voir les invités d’honneur du biotope :

le Taureau de Camargue (Bos taurus)

le Cheval de Camargue (Equus caballus)

le Ragondin (Myocastor coypus)

le Lézard vert (Lacerta bilineata)

 

 

 

 

Vers la liste des Biotopes du Gard (et départements voisins)

Faune du domaine

Mammifères :

Myocastor coypus (Ragondin)

Talpa europaea (Taupe d’Europe)

Vulpes vulpes (Renard roux)

Oiseaux :

Actitis hypoleucos (Chevalier guignette)

Anas crecca (Sarcelle d’hiver)

Ardea alba (Grande aigrette)

Ardea cinerea (Héron cendré)

Ardea purpurea (Héron pourpré)

Ardeola ralloides (Crabier chevelu ou Héron crabier)

Aythya ferina (Fuligule milouin)

Bubulcus ibis (Héron garde-boeufs)

Calidris alba (Bécasseau sanderling)

Charadrius alexandrinus (Pluvier ou Gravelot à collier interrompu)

Ciconia ciconia (Cigogne blanche)

Cygnus olor (Cygne tuberculé)

Egretta garzetta (Aigrette garzette)

Fulica atra (Foulque macroule)

Gallinago gallinago (Bécassine des marais)

Gallinula chloropus (Gallinule poule-d’eau)

Grus grus (Grue cendrée)

Himantopus himantopus (Echasse blanche)

Hirundo rustica (Hirondelle rustique)

Motacilla alba (Bergeronnette grise)

Motacilla flava (Bergeronnette printanière)

Netta rufina (Nette rousse)

Numenius arquata (Coulis cendré)

Phalacrocorax carbo (Grand cormoran)

Phoenicopterus roseus (Flamant rose)

Phylloscopus collybita (Pouillot véloce)

Plegadis falcinellus (Ibis falcinelle)

Podiceps cristatus (Grèbe huppé)

Podiceps nigricollis (Grèbe à cou noir)

Tadorna tadorna (Tadorne de Belon)

Batraciens :

Hyla meridionalis (Rainette méridionale)

Reptiles :

Emys orbicularis (Cistude d’Europe)

Lacerta bilineata (Lézard vert)

Natrix maura (Couleuvre vipérine)

Trachemys scripta elegans (Tortue de Floride)

Mollusques (escargots et limaces) :

Cochlicella acuta

Monacha cartusiana

Pomatias elegans

Theba pisana (Caragouille rosée)

Mollusques marins :

Aporrhais pespelecani (Pied de pélican)

Arca noae (Arche de Noé)

Bolinus brandaris (Murex droite épine)

Cerithium vulgatum (Cérithe goumier)

Epitonium clathrus (Scalaire commune)

Hexaplex trunculus (Murex tronqué)

Mactra stultorum (Mactre coralline)

Natica hebraea (Natice marbrée)

Pholas dactylus

Sepia officinalis (Seiche commune)

Venus verrucosa (Praire commune)

Araignées :

Alopecosa albofasciata

Argiope bruennichi (Argiope fasciée)

Ebrechtella tricuspidata

Evarcha jucunda

Heriaeus hirtus

Larinioides cornutus (Epeire des roseaux)

Micrommata ligurina

Pisaura mirabilis (Pisaure)

Runcinia grammica (Thomise pépin de raisin)

Crustacés :

Carcinus aestuarii (Crabe vert de Méditerranée ou Crabe enragé)

Corystus cassivelaunus (Crabe masqué)

Liocarcinus corrugatus (Etrille fripée)

Liocarcinus depurator (Etrille à pattes bleues)

Liocarcinus holsatus (Crabe nageur)

Pachygrapsus marmoratus (Crabe marbré)

Pisidia longicornis (Crabe porcelaine, Crabe pois, Psidie)

Procambarus clarkii (Ecrevisse de Louisiane)

Rhithropanopeus harrisii

Coléoptères :

Adalia bipunctata (Coccinelle à 2 points)

Bledius sp.

Calomera littoralis nemoralis

Clanoptilus (Clanoptilus) rufus

Coccinella septempunctata (Coccinelle à 7 points)

Crioceris asparagi (Criocère de l’asperge)

Crioceris duodecimpunctata (Criocère à 12 points)

Hippodamia undecimnotata (Coccinelle à 11 taches)

Hippodamia variegata (Coccinelle des friches)

Lophyra (Lophyra) flexuosa (Cicindèle flexueuse)

Mononychus punctumalbum (Charançon de l’Iris des marais)

Pimelia bipunctata (Pimélie à deux taches)

Dermaptères :

Euborellia moesta (Forficule noirâtre)

Dictyoptères :

Empusa pennata (Empuse pennée)

Iris oratoria (Mante ocellée)

Mantis religiosa (Mante religieuse)

Diptères :

Hippobosca equina (Hippobosque du cheval)

Tabanus autumnalis (Taon d’automne)

Hémiptères (cercopes, cicadelles, ...) :

Aphis ruborum (Puceron des mûres sauvages)

Cercopis intermedia

Hyalopterus pruni (Puceron farineux du prunier)

Hétéroptères (Punaises) :

Centrocoris variegatus

Ceraleptus gracilicornis

Coreus marginatus (Punaise brune ou Corée marginée)

Deraeocoris punctum

Deraeocoris ruber

Enoplops scapha

Graphosoma lineatum (Graphosome rayé)

Nepa cinerea (Nèpe)

Oxycarenus lavaterae (Punaise du tilleul)

Hyménoptères :

Vespa crabro (Frelon européen)

Lépidoptères :

Acontia lucida (Collier blanc)

Hemithea aestivaria (Phalène sillonnée)

Laelia coenosa (Liparis des marais ou Liparis sale)

Lasiocampa quercus (Bombyx du chêne ou Minime à bandes jaunes)

Lasiocampa (Pachygastria) trifolii (Bombyx du trèfle)

Lasiommata megera (Satyre ou Mégère)

Leptotes pirithous (Azuré de la luzerne)

Pararge aegeria (Tircis)

Pechipogo plumeralis (Herminie de la Garance)

Phycita roborella (Phycide du rouvre)

Pontia daplidice (Marbré-de-vert)

Vanessa atalanta (Vulcain)

Odonates (Libellules et Demoiselles) :

Aeshna cyanea (Aeschne bleue)

Anax imperator (Anax empereur)

Coenagrion puella (Agrion jouvencelle)

Crocothemis erythraea (Libellule écarlate)

Ischnura elegans (Agrion élégant)

Libellula quadrimaculata (Libellule à quatre taches)

Orthetrum albistylum (Orthétrum à stylets blancs)

Orthetrum cancellatum (Orthétrum réticulé)

Oxygastra curtisii (Cordulie à corps fin)

Platycnemis acutipennis (Agrion orangé)

Sympetrum fonscolombii (Sympétrum à nervures rouges)

Orthoptères (Criquets et Sauterelles) :

Anacridium aegyptium (Criquet égyptien)

Conocephalus fuscus (ou discolor) (Conocéphale bigarré)

Pezotettix giornae (Criquet pansu)

Phasmoptères (Phasmes) :

Clonopsis gallica (Phasme gaulois)

 

 

tFlore du domaine

Althaea cannabina (Guimauve faux-chanvre)

Althaea officinalis (Guimauve officinale)

Amorpha fruticosa (Faux-indigo)

Anagallis arvensis (Mouron des champs)

Aristolochia rotunda (Aristoloche à feuilles rondes)

Artemisia caerulescens subsp. gallica (Armoise bleuâtre de France)

Artemisia campestris glutinosa (Armoise poisseuse)

Arundo donax (Canne de Provence)

Aster tripolium (Aster maritime)

Aster squamatus ou Symphyotrichum squamatum (Aster écailleux)

Atriplex halimus (Pourpier de mer)

Atriplex tornabenei (Arroche de Tornabene)

Baccharis halimifolia (Séneçon en arbre)

Beta vulgaris subsp. maritima (Betterave maritime)

Buglossoides arvensis subsp. arvensis ou Lithospermum arvense (Grémil des champs)

Cakile maritima (Roquette de mer ou Cakilier maritime)

Calystegia sepium sepium (Liseron des haies ou Grand Liseron)

Cichorium intybus (Chicorée sauvage)

Conium maculatum (Grande Ciguë)

Convolvulus lineatus (Liseron rayé)

Conyza sumatrensis (Vergerette de Sumatra)

Crithmum maritimum (Criste marine)

Cynoglossum creticum (Cynoglosse de Crète)

Diplotaxis tenuifolia (Roquette sauvage)

Dipsacus fullonum (Cardère sauvage)

Dittrichia viscosa ou Inula viscosa (Inule visqueuse, Nasque)

Dorycnium herbaceum (Dorycnie herbacée)

Dorycnium rectum (Dorycnie dressée)

Ecballium elaterium (Concombre d’âne)

Echinophora spinosa (Panais épineux)

Echium italicum (Vipérine d’Italie)

Echium vulgare (Vipérine commune)

Elaeagnus angustifolia (Olivier de Bohême)

Epilobium hirsutum (Epilobe hirsute)

Erigeron sumatrensis (Vergerette de Sumatra)

Erodium malacoides (Erodium fausse-mauve)

Eryngium maritimum (Panicaut maritime)

Euphorbia hirsuta (Euphorbe hirsute)

Euphorbia palustris (Euphorbe des marais)

Euphorbia paralias (Euphorbe maritime ou Euphorbe des sables)

Euphorbia segetalis (Euphorbe des moissons)

Euphorbia serrata (Euphorbe à feuilles dentées en scie)

Ficus carica (Figuier commun)

Galium aparine (Gaillet gratteron)

Glaucium flavum (Glaucienne jaune ou Pavot cornu)

Helichrysum stoechas (Immortelle commune)

Himantoglossum hircinum ou Loroglossum hircinum (Orchis bouc)

Inula crithmoides (Inule faux-crithme)

Iris foetidissima (Iris fétide)

Iris pseudacorus (Iris des marais ou Iris faux-Acore)

Iris spuria subsp. maritima (Iris maritime)

Juncus acutus (Jonc piquant)

Lathyrus hirsutus (Gesse hirsute)

Lepidium draba (Passerage drave)

Leucojum aestivum (Nivéole d’été)

Lotus glaber (Lotier glabre)

Ludwigia peploides (Jussie rampante)

Lycopus europaeus (Chanvre d’eau)

Malcolmia littorea (Julienne des sables)

Malva dendromorpha (Mauve royale ou Lavatère arborescente)

Matthiola sinuata (Giroflée des dunes)

Medicago arabica (Luzerne d’Arabie)

Medicago marina (Luzerne marine ou maritime)

Medicago polymorpha (Luzerne à fruits nombreux)

Medicago sativa (Luzerne cultivée)

Myosotis arvensis (Myosotis des champs)

Narcissus tazetta (Narcisse à bouquets ou Narcisse de Constantinople)

Nuphar lutea (Nénuphar jaune)

Oenanthe silaifolia (Oenanthe à feuilles de silaüs)

Oxalis articulata (Oxalis articulée)

Papaver rhoeas (Coquelicot des champs)

Phragmites australis (Roseau commun)

Plantago coronopus (Plantain corne de cerf)

Polygonum maritimum (Renouée maritime)

Populus alba (Peuplier blanc)

Ranunculus peltatus (Renoncule peltée)

Ranunculus penicillatus (Renoncule en pinceau)

Ranunculus sceleratus (Renoncule scélérate ou à feuilles de céleri)

Rorippa amphibia (Cresson amphibie)

Rosa sempervirens (Rosier ou Eglantier sempervirent)

Rumex roseus (Rumex de Tanger ou Oseille de Tanger)

Salpichroa origanifolia (Muguet des pampas)

Sambucus ebulus (Sureau hièble ou Hièble)

Scolymus hispanicus (Scolyme ou Chardon d’Espagne)

Sherardia arvensis (Rubéole des champs)

Solanum dulcamara (Morelle douce-amère)

Solanum pseudocapsicum (Morelle Pommier d’amour)

Spartium junceum (Genêt d’Espagne)

Spergularia media (Spergulaire maritime ou intermédiaire)

Tamarix gallica (Tamaris de France ou Tamaris commun)

Thalictrum flavum (Pigamon jaune)

Trifolium angustifolium (Trèfle à feuilles étroites)

Trifolium resupinatum (Trèfle de Perse)

Turritis glabra ou Arabis glabra (Arabette glabre)

Typha angustifolia (Massette à feuilles étroites)

Typha latifolia (Massette à larges feuilles)

Urtica pilulifera (Ortie à pilules)

Verbascum blattaria (Molène blattaire)

Xanthium strumarium (Lampourde glouteron)

 

analyse de traffic